dimanche 14 octobre 2018

269

Je continue mes bonnes résolutions en alimentant ce blog. Moi qui aime lire des articles détaillés avant de me lancer dans un nouveau patron, j'essaie de rendre la pareille. Et après avoir passé de nombreuses heures sur un projet, autant lui rendre honneur, et passer encore quelques minutes à le détailler sous toutes ses coutures.


J'ai craqué cet été sur un nouveau patron de blouse. La Suun de PM Pattern. Je n'achète plus trop de patron en ce moment, car j'ai déjà une bibliothèque bien remplie et surtout j'ai mes patrons chouchous qui me vont au quotidien et qui me permettent des variations à l'infini ou presque.
Mais là, j'étais obligée de l'acheter. Une jolie coupe, des détails qui changent et cet empiècement devant / dos qui permet mon gros kif du moment : la broderie ! Je lui trouve un aspect très chic et en même temps décontracté, oui c'est possible ^^
La version de Martine a fini de me convaincre. Il me fallait ce patron, urgence vitale et absolue, et il fallait que je le brode, deuxième urgence vitale #sensdelamesure


Commençons par le commencement : la broderie donc. J'ai pas mal cherché quoi broder sur cet empiècement. Je voulais sortir des broderies faciles tout au point de tige et j'avais très envie de grand aplat de couleur pour casser ces rayures. Et puis, en y réfléchissant, une broderie un peu simple, juste en ligne ne serait pas du tout ressortie avec ces fameuses rayures.
Ces roses viennent du cours d'Artesane : broder les fleurs. Du niveau 3 si je me souviens bien. Comme j'ai acheté les trois niveaux, j'ai du mal à me rappeler. Je ne voulais pas acheter le pack au début, mais je n'ai jamais réussi à me décider pour seulement un niveau, et comme on vit qu'une fois (mon leitmotiv du moment !) je me suis fait plaisir et j'ai tout pris.
Bon clairement, les vidéos ne me sont plus trop d'une grand aide car je peux trouver les explications des points dans les autres cours de broderie que j'ai déjà chez Artesane. Et payer 60€ pour juste les dessins me paraît excessif. Mais, j'ai vraiment eu un coup de cœur pour ces fleurs et en fin de grossesse, je n'avais pas la motivation nécessaire de chercher d'autres motifs à broder sur ma blouse. 

J'ai disposé mes fleurs sur mon tissus. J'ai perdu une journée entière à décider les couleurs que je voulais. Et j'ai enfin pu broder !
J'ai utilisé le point de tige pour les tiges et le point festonné. J'avais très envie de travailler et de me perfectionner avec ce dernier point. J'aime beaucoup l'effet qu'il donne et il est un peu moins compliqué que le passé plat, c'est un bon entrainement d'ailleurs avant de se lancer dans ce monument de la broderie qu'est le passé plat.
 Broder 4 fois de suite la même chose fut un peu répétitif et j'étais contente de finir. Je me demandais au tout début du travail si je n'allais pas rajouter des fleurs, mais au bout de 4 j'avais eu ma dose et je voulais enfin passer à la couture.


J'ai brodé pendant l'été, tranquillement, sans pression aucune. Pour ma fin de grossesse, la broderie a vraiment été l'occupation principale. Je n'avais pas assez de neurone pour le tricot et la couture me fatiguait vite.
Et puis est arrivé le mois de septembre. Et sa rentrée sur les chapeaux de roues : le grand qui a commencé l'école, le moyen qui a commencé la crèche et le petit qui est né. Je peux vous dire que j'ai vécu deux semaines très intenses émotionnellement et en terme d'emploi du temps ! Je n'ai pas eu un instant pour coudre. Et les semaine suivantes ont été assez rock n roll, avec cette découverte de la vie avec 3 enfants.
Et c'est comme cela qu'on se retrouve mi octobre avec une blouse d'été tout juste finie ! J'ai pas mal hésité à couper des manches longues plutôt que les mancherons. Mais je savais alors que la blouse ne serait pas finie avant Noël. Alors tant pis, avec un gilet et avant les températures négatives, j'arriverai bien à la porter !

Ce patron est une véritable pépite, avec beaucoup de variations proposées de base. 3 profondeurs de décolleté, version mancheron ou manche longue, version blouse, robe midi ou maxi. J'apprécie tellement ces créateurs qui nous proposent autant de possibilités. Ivanne S a ouvert cette porte et je suis ravie de voir d'autres créateurs s'y engouffrer. Cela représente vraiment la couture pour moi : une base et 100 variations, suivant nos envies, notre morphologie...

Le revers de la médaille, c'est que cela donne des patrons très chargés, remplis d'informations qui ne sont pas utiles suivant la version cousue. Mais, c'est un bien petit inconvénient, et il suffit d'être attentif pendant les étapes de couture pour comprendre que la couture du poignet n'est absolument pas nécessaire sur la version mancheron ^^
Le patron est clair, bien expliqué et on comprend rapidement les étapes qu'on peut sauter. C'est la première fois que je cous du PM Pattern et cela me donne envie de recommencer. Il n'y a pas encore beaucoup de patrons femmes, et son cœur de cible étant les petites filles, je vais devoir attendre avant de trouver une nouvelle pépite. C'est bien dommage d'ailleurs que certains de ses patrons filles ne soient pas en taille adulte, car c'est vraiment mon style !


J'ai cousu une taille 42, car j'étais enceinte et bien fournie niveau volume mammairesque au moment de la prise de mesure. Et j'espérais la finir avant la fin de ma grossesse, j'ai donc choisi la taille du moment plutôt qu'une taille en dessous en prévision du régime express. Bon, je n'ai pas été assez rapide, mais elle est carrément portable sans babybump et ne fait pas trop grande.
Le seul endroit où cela se voit est le décolleté. Clairement, je ne le remplis pas et il y a trop de tissus à ce niveau là. Mes prochaines seront en 40 (voir 38 suivant le tableau des tailles) et elles seront parfaites ! J'en ai déjà une autre en cours de broderie et j'ai plusieurs tissus dans mon stock qui ont le potentiel Suun. 

Le tissus quand à lui vient de chez Toto, c'est un coton tout simple, assez agréable à porter. La trame est un peu lâche, ce qui m'a occasionné quelques trous pendant la broderie. Si je piquais trop souvent au même endroit (comme le cœur des fleurs), j'avais un trou car le tissus s'écartait beaucoup. Il s’effiloche aussi pas mal, à voir dans la durée si il tient le coup ou pas. Je crains un peu au niveau de la pointe du décolleté


 Je n'ai plus qu'à tester la version manche longue. Et surtout à mettre du passepoil autour de cette encolure ! Je rêve de mettre du passepoil kibrille, mais comme il gratte beaucoup j'ai un peu peur de me lancer. Il va falloir que je fasse mon propre passepoil, en prenant le biais kibrille d'Ikatee et qui pour le coup ne pique pas du tout.
Parce qu'on est d'accord, il manque des paillettes, du glitter et du kibrille sur cette première version de Suun ^^


3 commentaires:

  1. Super article, détaillé et intéressant comme j'aime. Merci beaucoup. Félicitations pour cette jolie blouse avec de bien jolies fleurs pour une très jolie maman.

    RépondreSupprimer
  2. Merci de continuer à faire vivre ton blog ! J'en profite pour laisser un commentaire et te féliciter pour ta blouse si jolie. Bon courage pour les semaines à venir avec les trois petits loulous, j'espère que vous trouverez vite votre rythme (si ce n'est déjà fait !)

    RépondreSupprimer
  3. Elle est jolie comme tout avec ses broderies !

    RépondreSupprimer

Merci de me laisser une trace de votre passage sur votre blog !
Blogger ne me permet pas de vous répondre grâce à votre adresse mail, je réponds donc à la suite des commentaires.

A bientôt
Lirbis