lundi 9 mai 2016

258

Des siècles que je n'ai pas tricoté pour moi ! (Mon dernier projet remonte à avril 2014, deux ans quand même...) Mes dernières réalisations étaient des pulls et comme je ne les portais pas (trop court, pas la bonne couleur, trop serré...) j'ai arrêté le tricot adulte pour me pencher vers la version layette.

Mais c'était sans compter sur Instagram et ses tentations. En début d'année, on a vu fleurir un peu partout un joli shawl, répondant au doux nom de Solaris. Du point mousse, des rayures, une forme intéressante, des possibilités en terme de couleur quasi infinies. Il m'a plu tout de suite ou presque !
Et en allant zieuter la page Ravelry, je suis tombée en amour devant ce projet : un Solaris en blanc avec un dégradé de noir / gris; Du très simple, qui se porte avec tout. C'était décidé, j'allais moi aussi tricoter mon Solaris !


Avant de partir dans les explications, il faut que je t'avoue un truc. Je ne suis pas très fan des shawls tricotés main. Car je porte au quotidien des écharpes unies, toutes simples. J'en ai une très grande collection par contre, car j'aime assortir mon écharpe à ma tenue et il est impensable pour moi de sortir sans cet accessoire (je suis frileuse du cou !). Alors, tous ces shawls me paraissent un peu compliqués à intégrer dans une tenue, car je les trouve souvent trop voyants, difficiles à placer (on ne va pas se mentir, le beau motif géométrique ou la dentelle autour du cou ne ressortent pas du tout !) ou avec une forme qui ne me convient pas.
Mais, j'ai décidé de passer outre mes préjugés pour ce modèle ci. Sa forme et son motif assez simple permet une bonne adaptation à l'univers des shawls fait main ^^



En ce moment, j'essaie de vider mon stock de laine. Pour être plus précise, je vais farfouiller dedans avant de commencer un projet pour essayer d'acheter le moins possible. Placards qui débordent, écheveaux qui prennent la poussière, budget pas extensible... Je crois qu'on a toutes les mêmes problématiques autour de ce fameux stash ! Et puis entasser pour entasser ne me plait pas trop, mais il faut arriver à concilier nos envies du moment avec ces laines qui pour certaines datent d'il y a plus de 5 ans, pas facile comme exercice.
Ce tricot est presque 100% issu de mon stock (j'ai du racheter de la laine blanche pour pouvoir finir), c'est une grande réussite pour moi ! En fait, je me suis décidée à tricoter Solaris une fois que j'ai trouvé le combo gagnant dans mon stock. Sinon, je ne l'aurai pas fait, car je n'ai pas réellement besoin d'un shawl dans ces couleurs là (le bleu est LA couleur que je porte le plus et je dois avoir une bonne sizaine d'écharpes bleues ^^)

Pour les présentations :
- La laine blanche est de la Lace de Drops, coloris 0100 naturel (70% alpaga - 30% soie), achetée pour faire un pull mais délaissée car l'échantillon ne convenait pas du tout. J'avais 2 écheveaux de 100gr en stock (800m chacun), pour avoir le bon numéro d'aiguilles, je l'ai tricoté en double.
C'est une laine très douce et un peu poilue, agréable à tricoter et à porter. J'aime beaucoup cette qualité.
- La laine bleu est une Zauberball de Schoppel Wolle, coloris 2134 Blue Eyes (75% laine - 25% nylon), laine à chaussette utilisée pour des chaussettes (oui j'ai aussi eu cette période là, vite arrêtée car je n'en porte pas au quotidien !). J'avais tricoté une chaussette seulement avec, la pelote était donc encore bien pleine. J'ai trouvé que ce dégradé (du noir au bleu pétant) irait parfaitement bien dans un Solaris.
C'est une laine un peu rêche et sèche qui change de grosseur suivant la couleur, c'est un peu déstabilisant et je ne suis pas sur qu'à porter au niveau des pieds ce soit très agréable. Mais en petite touche dans un shawl c'est parfait.


Le métrage et le numéro d'aiguille correspondait à peu près, je me suis lancée avec beaucoup de plaisir dans le tricot. Le gros bonus étant d'avoir le patron en français. Je l'ai trouvé très bien et très simplement écrit. L'essentiel était là sans surcharge d'information. J'ai juste eu du mal à comprendre le système des rangs raccourcis, mais une petite vidéo youtube et le problème était réglé !
Les répétitions se sont enchaînées très vite et en une grosse semaine, je suis arrivée à la quatrième insertion de couleur. J'ai pesé ma laine blanche, il m'en restait pile la moitié (50 gr de chaque écheveau). Après vérification de la taille, je me suis rendue compte que mon shawl était plus petit que prévu, et vu ce qu'il me restait en laine, j'ai décidé de faire une cinquième répétition avant la mer de point mousse à trou-trous et la bordure finale.
Je ne vais pas faire durer le suspens trop longtemps, il m'a manqué de la laine et mon shawl est immense ! J'aurai mieux fait de m'abstenir de la tricoter cette cinquième répétition ! Donc, si il te reste 50% de laine après la quatrième répétition c'est très bien. La fin du shawl étant très gourmande en métrage.


Autre petit changement, je n'ai fait que 8 rangs en couleur sur la bordure, au lieu des 9 préconisés. J'avais assez de laine, mais le dégradé de couleur était équilibré comme cela donc je n'ai pas voulu rajouter un rang supplémentaire.
Car toute la difficulté de ce projet a résidé dans ma Zauberbell. J'ai du couper le fil à certains moments pour avoir un joli dégradé de couleur, sinon j'allais me retrouver avec trois répétitions de rangs raccourcis en bleu pétant et aucune en noir par exemple. Les changements de couleur se faisaient assez vite, mais ensuite certaines couleurs avaient un métrage plus conséquent que d'autres. Ce n'est pas très dérangeant pour des chaussettes, mais là ça allait faire foirer tout le shawl !


 A part ça, ce tricot a été très agréable à faire. Les répétitions ne font que 8 rangs, donc pas le temps de se lasser ! Ça donne plutôt envie d'en commencer une autre au lieu d'aller se coucher ou de faire à manger, si tu vois ce que je veux dire.
J'ai beaucoup aimé sa construction (d'une pointe à l'autre) qui évite les rangs trop longs sur la fin (contrairement aux shawls en demi lune). J'ai l'impression que ce type de construction avec du point mousse et des rangs raccourcis est très à la mode dans la tricot-sphère, j'en vois beaucoup, parfait pour se lancer dans ce genre de projet.


Comme tu peux le voir, mon Solaris est immense, je peux m'emmitoufler dedans. Et avec la Lace de Drops, je ne risque pas d'avoir froid. C'est un peu son problème en fait, il tient un peu trop chaud pour le printemps, et je ne te parle même pas de l'été ! J'espère le ressortir en automne prochain et ne pas le laisser prendre la poussière au fond d'un tiroir.

2 commentaires:

  1. Je suis hyper assidue sur Ravelry, c'est le 1er Solaris que je vois !
    /* Mais le plus beau !!! */
    Ce shawl est magnifique !
    /* & sinon, sizaine, ça m'a fait marrer. & rappeler plein de souvenirs ... */

    RépondreSupprimer
  2. Ce shawl est canon ! Et avec la Lace, ce doit être hyper doux (et en effet bien chaud) !

    RépondreSupprimer

Merci de me laisser une trace de votre passage sur votre blog !
Blogger ne me permet pas de vous répondre grâce à votre adresse mail, je réponds donc à la suite des commentaires.

A bientôt
Lirbis