lundi 24 novembre 2014

239

Je continue sur ma lancée "mariage" avec le cortège d'enfants d'honneur, avant de passer à la série "maternité" et "layette" (d'ailleurs, je trouve ça chou de coudre aussi petit, ça y est c'est donc officiel les hormones ont eu raison de mon cerveau !)


J'ai su assez vite que ce cortège mettrait les petits mecs en valeur, qu'il ne serait pas trop lisse, sans aucune ceinture et surtout sans aucun gros nœud ! (en gros tout sauf ça, désolée mais ce n'est vraiment pas ma came ^^)
Dur, dur de se mettre d'accord avec Superman (qui lui voulait bien du gros nœud à tire larigot), mais on a fini par trouver ce cortège qui nous a tout de suite mis d'accord, c'est ça le charme des capes et des bérets ! Pour les filles, la tenue était déjà toute trouvée, j'étais tombée amoureuse de cette robe et surtout de CE tissus... Aaaaah, mourance d'amour, du doré bling bling à souhait, le rêve absolu en somme !
Donc, tout est partit de ce quatuor gagnant : capes, bérets, robe Brooklyn et lin lamé doré. J'ai trouvé un beau coton rouge assez épais chez Mondial Tissus pour réveiller et mettre en valeur le doré. Des petites notes de rappel (avec entre autre le passepoil de la robe des fillettes) et c'est partit mon kiki pour un cortège qui brille sous le soleil !


Au niveau patron, j'ai fait simple et efficace, il fallait mieux vu que j'avais 6 garçons et 2 filles à habiller et absolument pas envie d'y passer des semaines entières.
  • Le pantacourt est issu d'un Coudre c'est facile HS. 5 morceaux de tissus, tout à la surjeteuse, emballé c'est plié ! J'ai juste mis un élastique à boutonnière et cousu un bouton dans la ceinture pour permettre aux parents d'ajuster le pantacourt au tour de taille de leur enfant (très pratique quand on a pas lesdits enfants sous la main)
  • La cape est aussi issue d'un Coudre c'est facile HS. Un demi cercle de tissus, de la doublure et du biais pour nouer autour du cou. Petit soucis au niveau du repassage, le lin lamé doré ne se repassait que sur l'envers et avait besoin d'une forte chaleur pour être nickel et la doublure (tout en synthétique) craignait vraiment le fer à repasser. Je m'en suis rendue compte après avoir cousu les 6 capes, donc elles ont gardées leurs plis, tant pis !
    On le voit sur les photos, les capes ne sont jamais restées bien en place sur les épaules des garçons, elles avaient tout le temps tendance à tourner, mes tissus étaient en fait trop légers et n'avaient pas ce beau tombé du cortège inspirateur. On va dire que ça a donné un style très particulier au mien ^^
  • Le béret a été réalisé à l'aide d'un tuto trouvé sur le web. C'est en fait très facile à faire, il y a 3 pièces de tissus pour les miens (je n'ai pas cherché les finitions parfaites, donc le haut du béret n'est pas doublé et on voit la couture à l'intérieur) J'ai thermocollé pour rigidifier seulement un des cercles de tour de tête, bon le béret ne se tenait pas super bien mais comme c'est le dernier truc que j'ai cousu je commençais à en avoir un peu ras la casquette (si je puis dire !)
  • La robe a été le morceau le long. Enfin tout est relatif, les patrons C'est Dimanche se cousent très facilement car il y a bon nombre d'explications, de dessins, tout tombe parfaitement bien. J'ai juste rajouté une doublure, pour éviter la transparence du lin et surtout pour éviter qu'il ne gratte mes jolies demoiselles. Pour aller au plus vite, j'ai cousu la doublure et le lin en une seule et unique pièce de tissus, ce n'est pas très académique mais je ne voulais pas me prendre la tête sur le montage final. Le plus délicat a été en fait l'élastiquage des manches, il m'a fallut un peu de patience et de délicatesse, ce qui franchement ne sont pas mes qualités principales !


Pour compléter l'ensemble, j'ai demandé aux parents de mettre une chemise blanche à leur enfant et j'ai trouvé des chaussons de gym blanc chez Décathlon. Parfait pour tous les types de pieds, pour ne pas se ruiner et pour juste tenir la journée, Superman est encore traumatisé d'avoir du porter des souliers rouges vernis pendant son enfance pour un cortège, il avait interdiction de courir dans l'herbe pour ne pas les abîmer, il était hors de question que j'impose cela à mon cortège. Comme dirait l'autre, ça sert à quoi des vêtements quand on ne peut rien faire dedans !


 Voilà en quelques lignes, cette ribambelle d'enfant, pas très sage, pas "lisse" du tout mais parfaite pour mon mariage. Tout était à peu près comme je l'avais imaginé, très spontané et un poil bagarreur, et oui c'est ça de réunir 6 petits mecs de 6 à 12 ans assez remuants !

D'ailleurs si je n'ai qu'un seul conseil à donner (à part bannir les ceintures et les gros nœuds !) c'est de ne pas prendre d'enfant en dessous de 6 ans. La nièce de Superman avait 3 ans et demi et elle n'a jamais voulu quitter sa mère, trop impressionnée et timide j'imagine. Vu le temps et l'énergie que j'ai passé à coudre sa tenue, j'aurai préféré ne rien faire et me garder une ou deux soirées un peu plus tranquilles (ce genre de soirée, grosse glande sur le canapé devant la télé s'est fait très rare les mois précédents le jour J !) Disons que c'était ma BA pour bien commencer les relations avec ma belle sœur...


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Merci de me laisser une trace de votre passage sur votre blog !
Blogger ne me permet pas de vous répondre grâce à votre adresse mail, je réponds donc à la suite des commentaires.

A bientôt
Lirbis