vendredi 31 janvier 2014

230

Il y a quelques temps, j'ai trouvé un super pull top moumoutte dans le commerce. Du gris, du doré, des sequins, un style baroque à la limite du décadent. Bref, le pull parfait pour égayer n'importe quelle tenue. J'aime tellement le porter, que j'ai rêvé de me coudre exactement le même.
Et bien grâce au nouveau patron de Deer and Doe, c'est chose faite !


Je vous montre quand même le pull copié. Bon c'est sur j'ai fait beaucoup moins de broderie mais j'avais un peu la flemme de recouvrir la moitié du pull de motif ! Et oui, je n'ai pas encore de super machine qui brode tout en 2 temps 3 mouvements.
Pour me rapprocher au mieux de mon pull doudou, j'ai trouvé chez Mondial Tissus du jersey gris chiné, assez épais et extensible comme il faut pour Plantain. J'ai aussi raflé ce jour là du fil métallique très doré et du coton DMC tout aussi brillant mais en argenté. Avec tout ça j'étais prête à me lancer dans l'aventure !


Pour dessiner mes arabesques, j'ai trouvé trois motifs distincts sur internet en tapant "pochoir arabesque" dans mon ami Google. Un coup d'imprimante et de découpage, il ne me restait plus qu'à reproduire le dessin sur le pull ainsi que le quadrillage voulu.
Puis, j'ai recouvert ma zone à broder de Viesline hydrosoluble trouvée à Mondial Tissus. Pour être sur de mon coup, j'en ai mis sur l'endroit et sur l'envers. Comme cela aucun problème de déformation du tissus. En vrai j'ai commencé sans rien, mais après avoir fait un gros pâté et du surplus pendant 5 minutes, j'ai mis la Viesline !


Le quadrillage a été long, très long à faire. Car le fil métallique est en fait une horreur à coudre, si je n'étais pas aussi motivée je l'aurai passé par la fenêtre ! Deux gros problèmes sont apparus que j'ai du gérer tout le long de la couture :
- Premièrement ce fil est un fil de coton entouré d'un fil doré métallique. Dès qu'il y a le moindre accroc, le moindre relief, la partie dorée du fil reste accrochée dans le chas de l'aiguille et le fil se dépiaute sur 3km, avec un gros bug de la MAC qui ne sait même plus comment elle s'appelle. Obligée d'éteindre, de rallumer, de remettre les réglages et de ré enfiler entièrement le fil.
Quand ça arrive 1 ou 2 fois ça va, mais sur le plastron et les coudières (oui j'ai aussi fait les coudières, je dois être un peu maso -_- ) ça a bien du m'arriver une bonne vingtaine de fois. Superman a été ravi de connaitre aussi bien mon répertoire de gros mots, qui est très riche et très varié !
- Le deuxième souci est encore plus embêtant ! Oui c'est possible, je n'y croyais pas au début mais si !
Ce charmant fil métallique est donc métallique, c'est à dire super glissant. Ainsi quand la bobine se débobinait, au lieu de le faire cm par cm comme tout autre fil sage et docile, 10 à 15 cm partait d'un coup. Résultat :  plus aucune tension de fil et formation de nœuds en pagaille (et oui le fil métallique est vicieux et pervers, il adore s'emberlificoter sur lui même) La seule solution que j'ai trouvée : tenir le fil au début de la bobine afin de maintenir une tension équivalente tout le temps (et au passage éviter un max de nœuds). Il faut donc m'imaginer avec une main en l'air pour tendre ce satané fil et une autre qui essaie de tout faire à la fois : démarrer la machine, mettre de la vitesse (je couds sans pédale) orienter le tissus... Au top du top !!!!!
Et je peux vous assurer que rester un peu plus de 8h la main en l'air, c'est fatiguant. Car il m'a bien fallu tout ce temps là pour faire ce quadrillage. Je l'ai haï à la fin.
Mais au moins, le résultat a été à la hauteur de ce que j’espérais.


Et puis est venu le moment de me lancer dans la broderie main pour mes chères arabesques. J'avais acheté du fil DMC métallisé. Je dois être maudite avec ce genre de fil car en fait c'est impossible de broder avec. j'ai trouvé pas mal de témoignage sur internet qui me l'ont confirmé. Pour faire simple : fil qui glisse énormément et au lieu de rester en gros brin, chaque brin vit sa vie de son côté. Moi qui voulait avoir un gros fil pour faire du relief et aller assez vite, je me suis retrouvée à broder à 2 brins (plus c'est hara kiri direct), au bout d'1h de test j'ai abandonné. Lâchement. Enfin, je venais de passer quelques soirées à me battre avec le quadrillage, je n'avais plus aucune patience en réserve !


Mais j'ai eu de la chance, car ma mère est venue me voir à Lyon. Et elle a toujours de supers idées quand je suis bloquée. Après lui avoir expliqué mon problème elle me propose de faire le contour avec des perles. J'abandonne l'idée de coudre un ruban super fin et on part en quête de perle. Je me prépare déjà psychologiquement à passer encore une quarantaine d'heure sur le plastron.
Arrivées à la Droguerie, on fait le tour de la boutique, normal de regarder les laines et les Liberty quand on vient chercher des perles, tout le monde le fait ^^ Ce fut LA bonne idée de la journée, celle qui m'a sauvé du supplice des perles ! Car, là devant nous une série de cônes de laines 100% synthétiques-plus-tu-peux-pas, argenté, gros fil, qui brille, tout ce que je veux !
J'abandonne donc direct l'idée de Mme ma Mère et je demande à la vendeuse 10 m d’étincelles. Elle rigole car le minimum de vente est 10gr, et 10gr = 82 m. Bon vu le prix, je ne mégote pas (3.30€ ça va je ne me suis pas ruinée !)
Et après toutes ces péripéties (et après avoir mis ma mère dans le train) j'ai pu enfin me mettre à broder le plastron. 


Mais ce n'est pas fini ! Ah ah, jusqu'au bout j'aurai galéré !
Le fil est fait assez bizarrement, si on tire dessus ou si on laisse un bout pendre, il s'effiloche très vite et casse. Ma première aiguillée a été assez épique en fait ! Et pour éviter de me retrouver avec des mini bout de truc qui pendouillent, j'ai du coller (à la bête colle en bâton) chaque extrémité de mes aiguillées, en durcissant la colle empêchait tout effilochage.
Le point est tout simplement un point arrière, mais fait sur l'envers. Car l'endroit ne faisait pas assez de relief et on voyait beaucoup trop les trous faits par l'aiguille (qui avait un chas très gros pour arriver à faire passer le fil dedans)


Bon, je vais quand même parler couture pure et dure. Mais cela va aller assez vite car il n'y a pas grand chose à dire.
C'est la première fois que je couds du D&D, les autres patrons ne m'ont jamais plu. Ce n'est pas vraiment mon style, mais là j'avais besoin d'un patron très basique et fait pour du jersey pour pouvoir copier tranquillement mon pull baroque décadent. Le fait qu'il soit gratuit a bien sur aidé à son choix !
J'ai coupé un 38, en rajoutant des marges de couture pour pouvoir porter une chemise dessous. Je n'aurai peut-être pas du car je trouve que les emmanchures ne tombent pas comme il faut, il y a un poil trop de tissus.
La couture a été super facile, grâce à Suzette la surjet', les points spéciaux et l'aiguille double de la Bête. L'épaisseur du jersey a aussi aidé, le tissus ne glisse pas du tout comme le dernier que j'ai cousu. Ce n'est pas la même qualité et cela se voit ! Donc les tissus des marché c'est finit.
J'ai essayé de soigner mes finitions, vu le nombre d'heure que j'ai passé dessus j'ai moyennement envie que le truc se désagrège au premier passage en machine (si ça arrive, je me pends avec !). Tout a été cousu avec Suzette, mais j'ai renforcé certaines coutures avec un point élastique, mes ourlets sont faits à l'aiguille double (premier couture avec, j'en suis ravie !) et j'ai décidé de pas surpiquer la bande d'encolure car elle tient très bien comme cela.


Malgré ses quelques difficultés, ce pull est parfait (merci les chevilles !). Il rentre parfaitement dans une garde robe réfléchie - c'est vrai que je n'ai pas pris beaucoup de risque vu que je porte l'original à peu près tout le temps ! - Et le patron va me servir comme base de pull ou de polo manche longue. Il tombe très bien et sa simplicité permet vraiment beaucoup de détournement !
Par contre, par goût personnel je pense redessiner l'encolure en V. Je ne suis pas très fan des encolures arrondis comme cela. Alors oui je sais à la base c'est un tee shirt, mais même sur ce genre de fringue je préfère les décolletés en V, histoire de mettre un peu plus ma micro zone mamairesque (on fait ce qu'on peut avec ce qu'on a, mais si on peut un peu tricher on va pas se gêner ^^)

32 commentaires:

  1. Beau boulot, il est magnifique !!! Et beaucoup mieux que l'original ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! C'est clair que je le trouve mieux que l'original car il est unique !

      Supprimer
  2. Quelle patience!!! Le résultat est superbe !..nb : je confirme ce fil est méga ch...à coudre !!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh chouette une copine de fil merdique. Tu as cousu quoi avec ?

      Supprimer
  3. Apparemment, tu as souffert pour réaliser cette superbe broderie mais l'effet est canon alors bravo pour le boulot!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que ce fut un peu douloureux, mais je savais que le résultat en valait le coup !

      Supprimer
  4. Quelle patience !!! Je suis impressionnée ! Mais ça en valait la peine !
    Et tu as raison pour le décolleté en V !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Prochain Plantain en V donc ^^

      Supprimer
  5. il est ma-gni-fique encore mieux que l'original! bravo!

    RépondreSupprimer
  6. Réponses
    1. Merci, c'est vrai que je ne suis pas peu fière de ce pull !

      Supprimer
  7. Décidément, tu as le chic pour me faire apprécier des choses que je ne pensais pas aimer... Bon, je ne suis pas certaine que je porterais ce genre de pull, mais je trouve le résultat super ! Et ça donne des idées !

    RépondreSupprimer
  8. Il est splendide ce pull, quel travail. Je suis admirative devant ta patience

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci mais je ne pense pas que patience soit le bon mot vu mon langage fleuri pendant la réalisation ! Je dirai plutôt ma ténacité couplée à une vrai tête de mule ^^

      Supprimer
  9. et bien quel boulot !! mais le résultat est top alors ça valait toutes ces heures de souffrance !!

    RépondreSupprimer
  10. Aucune hésitation, je vote pour le tiens !
    Il est magnifique et a du te demander énormément de travail !
    Bravo !

    RépondreSupprimer
  11. magnifique ! bravo pour ta persévérence !

    RépondreSupprimer
  12. Le résultat en vaux la chandelle !
    Bravo , j'adore ce plantain et je vote pour lui !

    RépondreSupprimer
  13. J'ai voté et je découvre ton blog. Ce pull est parfait, délicat romantique et usual, j'adoooore bravo

    RépondreSupprimer
  14. beaucoup de boulot mais résultat splendide !
    bravo
    cox

    RépondreSupprimer
  15. Superbe ! quel travail ! ... et quelle patience !

    RépondreSupprimer
  16. Quel travail impressionnant !
    J'ai déjà brodé du fil métallique je sais comme c'est rageant !
    J'adore ton idée et je trouve que c'est très réussi !
    Bon courage pour le vote !

    RépondreSupprimer
  17. C'est magnifique, tu as mon vote sur le défi plantain , bonne chance !!
    Hermine123

    RépondreSupprimer
  18. une merveille, vraiment Ton plantain est génial et t'as pas besoin de parler de tes chevilles ... c'est incroyable ce travail de broderie ! Et porté avec le blanc, ça fait classe !!!!

    Un dernier mot : BRAVO et sans hésiter, j'ai voté pour toi :)

    RépondreSupprimer
  19. mon prefere sans hesitation pour le raffinement j adore donc mon vote

    RépondreSupprimer
  20. Trop canon cette broderie ! Tu es folle d'avoir osé mais tu as bien fait ! Effectivement, le fil doré, c'est une galère à coudre. J'irai voir ce que tu as utilisé du coup car je ne vois pas ce que c'est ! On t'a déjà dit que tu étais patiente ;-) ?

    RépondreSupprimer
  21. Superbe travail . Une version très féminine avec cette jolie broderie .
    Je viens de télécharger ce patron avec l'intention de me lancer . Pouvez-vous me dire quelle taille vous avez utiliser ?
    Ce patron me semble tailler petit . D'avance merci .

    RépondreSupprimer

Merci de me laisser une trace de votre passage sur votre blog !
Blogger ne me permet pas de vous répondre grâce à votre adresse mail, je réponds donc à la suite des commentaires.

A bientôt
Lirbis