dimanche 22 décembre 2013

227

Je continue dans ma tenue presque 100% handmade, pour le mariage d'un ami. Je vous ai déjà montré le gilet et la robe mais il manque une pièce essentielle. Le bibi bien sur !
J'aime beaucoup porter ce genre d'accessoire aux mariages, seuls endroits où l'on peut encore se pavaner avec. C'est le meilleur moyen de funkyser sa tenue ou de l'assagir suivant les circonstances.


Mais ce qui me rebute souvent, ce sont les prix de ces petites merveilles. Je me rends bien compte que c'est du 100% fait main, mais je ne roule pas sur l'or en ce moment et je ne peux pas mettre 50€ (pour les moins chers) dans ce genre d'accessoires que je ne porte que très peu en fin de compte !
Et puis, en dehors du prix, dur de trouver la couleur parfaite pour aller avec la tenue déjà choisie. Et sur internet c'est pire ! Le rose est trop ceci ou pas assez cela, enfin bref c'est presque mission impossible.


C'est pourquoi, j'ai essayé de voir si je pouvais pas en faire moi même. Bien sur en prenant des modèles assez simples. Et en parcourant internet et pinterest, j'ai découvert ce genre de bibi recouvert de cordelettes. Après quelques soirées d'intenses cogitage (oui j'invente beaucoup de mot aujourd'hui ), je réussis à savoir exactement comment arriver au même résultat (ou presque !).Je ne sais pas si vous êtes comme moi. Mais en général avant de me lancer dans un projet couture ou tricot, je passe en générale une ou deux soirées à réfléchir comment faire, avec quel matériel, que faire en premier et ensuite ?? Et essayer d'imaginer la chose prendre forme dans ma tête, reste un bon exercice de vision dans l'espace !


Bref, pour ce tuto, je suis partit sur 3 grandes étapes : la confection de la base, celle des décorations (des pompons en tulle dans mon cas) et l'assemblage de l'ensemble avec le moyen de fixation dans les cheveux. Et pour le matériel, que des trucs supers faciles à trouver.
Et vu qu'en fait c'est très simple de se faire son propre bibi, je vous ai fait un tuto ! C'est cadeau, c'est Nowel ^^

 Matériel à prévoir


J'ai trouvé la feutrine en plaque pour moins d'1€, c'est plus facile d'utilisation que les rouleaux de feutrine. Pour la cordelette, j'en ai utilisé 4 m, en fait cela dépendra de la taille du bibi et de la grosseur de la cordellete, il faut quand même prendre le plus gros diamètre possible pour ne pas y passer la semaine !

Confection de la base



Confection des décorations

J'ai, pour ce bibi, décidé de faire deux pompons de taille différente. Le tulle m'a paru le meilleur choix pour retrouver la légèreté des pompons en papier de soie. Mais on peut aussi bien faire des fleurs, des nœuds, rajouter des plumes, des rubans ou bien un nid d'oiseau. Liberté quoi !



Confection du bibi

J'ai choisi comme moyen de fixation un peigne (trouvé chez Claire's) car je trouve cela plus pratique, on peut se faire n'importe quelle coiffure avec. Mais si vous préférez vous pouvez mettre une barrette (assez grosse), un élastique, un serre tête... La barrette sera fixée avec quelques points, pour l'élastique il suffit de le coudre sur le bibi, le serre tête me paraît plus compliqué, mais avec de la colle cela devrait tenir, je pense.



Alors vu comme cela, ça à l'air très long à faire. Mais en fait non ! En 1h ou 2h c'est plié.
Je sais maintenant que je pourrai avoir le bibi parfait pour aller avec ma tenue et j'ai hâte d'être au prochain mariage pour en refaire un ! Mais en fait le prochain mariage, c'est le mien, donc dur dur de porter un bibi, je préfère le grand voile de princesse ^^


 J'espère que ce tuto est assez clair et si jamais vous vous lancez dans la folle aventure des bibis fait maison, je veux bien voir vos œuvres !

3 commentaires:

  1. trop bonne ton idée ! et c'est vrai que le prix que ça coute pour le temps qu'on peut le porter !!!
    je me régale sur ton blog !
    super
    cox

    RépondreSupprimer

Merci de me laisser une trace de votre passage sur votre blog !
Blogger ne me permet pas de vous répondre grâce à votre adresse mail, je réponds donc à la suite des commentaires.

A bientôt
Lirbis