lundi 17 juin 2013

215

Aujourd'hui du "à perfectionner mais pas mal" et du "raté de chez raté !"
Comme bon nombre de bloggeuses je ne peux résister à Pinterest, le chronophage ! Et c'est au détour d'un pin que la teinture textile s'est rappelée à moi. Mettre des vieux vêtements dans la machine à laver avec de la teinture, roule ma poule c'est trop facile pour moi (et déjà fait), là j'ai voulu me lancer dans du lourd direct.
 

 
De la teinture en dégradé avec motif qui reste blanc-merci-la-colle. Je m'explique : j'ai ; grâce à l'aide d'un pochoir ; appliqué de la colle toute bête sur mon T-shirt (H&M-pas-cher), au bout de plusieurs heures la colle a séché et je peux plonger le truc dans la teinture. Logiquement, la couleur ne prendra pas aux endroits encollés et le dessin apparaîtra blanc.
Bon, ça c'est la théorie. En pratique, j'ai utilisé un pochoir super fin de plume, d'où pas beaucoup de colle. Ensuite j'ai utilisé une teinture à chaud (pas trouvé de teinture à froid, je pars en chasse !), la première plume ressort pas trop mal, car la colle n'a pas eu le temps de se dissoudre (comme j'ai fait un dégradé, le haut du T-shirt est à peine rester dans l'eau), la deuxième plume s'estompe déjà beaucoup et la troisième tout en bas est aux abonnés absents !
Et puis, cette teinture chaude marque beaucoup trop vite et ne permet pas un joli dégradé, on voit les différentes étapes de rajoutages de teinture dans le seau, effet palier super moche réussit !


 
 Pour le prochain haut (prendre une taille au dessus), trouver absolument de la teinture à froid, faire un pochoir avec des contours plus épais et retravailler la technique du dégradé (éviter de le faire commencer en plein milieu de la zone volumo-mamairesque par exemple ^^)

---------------------
 
Le ratage-mieux-tu-peux-pas-faire me reste encore un peu en travers la gorge... J'ai passé vraiment pas mal d'heures sur ce short, tiré du dernier Ottobre femme (in french please) Mais pourquoi le qualifier de ratage ?


Pour la taille 10x trop large (5cm de chaque côté qui dit mieux ?), les hanches 10x trop serrées, les jambes 5x trop serrées (et sur la photo j'ai tenté de sauver les meubles en rajoutant une bande de tissus sur les côtés), l'entrejambe trop basse, le tissus pas stretch et transparent, le bouton et la boutonnière fais à l'envers...
Alors pourquoi un tel désastre ? Déjà, je ne me suis pas vraiment mesurée, j'ai pris un 38 comme dans le commerce, sauf que je fais un 36 de la taille, un 40 des hanches et un 38 des cuisses... Et puis, je n'ai pas vraiment prêté à la coupe de ce short, et oui il est serré et c'est normal c'est son style !!! Dommage pour moi qui voulais un bermuda bien large.


La loose ultime, si je puis dire, c'est que j'ai tout fait comme il fallait. Surjeté, surpiqué, brodé, passant-de-ceinturé, fermeture-éclairé, poché, doublé bling bling... Bref, le top du top mais importable  ^^

2 commentaires:

  1. Pauvre de toi, c'est vraiment rageant de tout coudre parfaitement et se retrouver avec un ratage dans les tailles !!! En plus c'est clair, tu t'es bien pris la tête avec la fermeture, les passants, et tous ces détails que je trouve incroyablement chiants et longs à faire... Courage, tu fais plein d'autres choses supers !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au moins cela m'a fait un bon entraînement ^^

      Supprimer

Merci de me laisser une trace de votre passage sur votre blog !
Blogger ne me permet pas de vous répondre grâce à votre adresse mail, je réponds donc à la suite des commentaires.

A bientôt
Lirbis