mercredi 3 octobre 2012

189

Pour mon anniversaire, on m'a offert des places pour un super spectacle.
L'occasion parfaite de se coudre une nouvelle robe ! Je me suis donc décidée quelques soirées à peine avant pour un super modèle de Mme Burda, dans le magazine de juin 2012.

Tadam, Lirbis refait de la couture !!
 
 
A grande retour en couture, il fallait un grand tissus ! Je me suis fait plaisir avec rien que moins qu'un satin de soie. Le tissus est magnifique, doux, fluide, brillant, un beau tombé...
Bon, avec ce genre de tissus, une toile est indispensable. Surtout que le patron est taillé très près du corps, coupé dans le biais du tissus et avec Mme Burda on ne sais jamais trop quelle taille choisir.
Mes mesures tombaient sur une taille pour le haut et une autre pour le bas, dans mon habitude je choisis la plus petite, erreur de ma part. J'ai les hanches très larges et la robe plisse un peu juste au dessus, elle est trop serrée. J'ai pu récuper un peu cela en racourcissant les pinces du dos, mais cela ne fait pas tout !
 

 
 
Le patron est assez bien coupé, mais je suis restée dubitative au niveau du décoletté et des aisselles. Je m'explique, pour le décoletté on voit tout ! Ou presque... Il y a intérêt à mettre un joli soutien gorge ^^ Pour remedier à cela j'ai légérement superposé les bretelles (au lieu de juste les mettre côte à côte comme le préconise Mme Burda) et j'ai rajouté de la dentelle pour enlever un peu de profondeur au décoletté.
Pour les aisselles, le problème était plus problématique ! Entre une partie basse de la robe qui s'arrête sous les seins et des bretelles qui ne font que les cacher de face, on retrouve sous les aisselles le soutien gorge entièrement apparent. Plus vulgaire on meurt... Pour moi le patron est vraiment très mal concu à ce niveau là, la partie basse devrait beaucoup plus remontée pour permettre de cacher ce qu'il faut cacher. Comme je n'avais pas envie de redessiner le patron, j'ai tout simplement rajouté une pièce de tissus (cousue à la main l'horreur). De près cela ne fait pas très net, mais de loin on ne se doute de rien du tout !

 
Je n'ai pas suivie les explications du magazine, toujours aussi obscures, là où je n'ai rien compris c'est au sujet de la parementure, il n'y en avait que dans le dos normalement, mais dans ces conditions là toute la partie avant de la robe était laissée à crue, hors de question ! J'ai donc découpé une nouvelle parementure pour l'endroit et le dos de la robe, en une seule pièce beaucoup plus pratique à coudre. J'ai l'impresison que chez Burda ils aiment bien se compliquer la vie pour rien !
 
Ce qui fait le charme de la robe est le petit godet dans le dos, un petit effet traine, un peu d'amplitude. Le petit détail qui tue ! Après l'avoir monté il tombait beaucoup plus bas que le reste de la robe et cela ne rendait pas très bien, je l'ai pas mal raboté et j'en ai profité pour découper le bas de la robe en assymétrie : plus court devant et plus long derrière.
L'ourlet roulotté pour le bas me paraissait être la meilleure solution, mais mon premier gondolait beaucoup le tissus, après quelques essais de tensions et d'entrainements différentiels je n'ai pas réussi à avoir un bord qui ne gondole pas. Je ne suis pas très fan du rendu actuel, mais je n'ai pas réussis à faire mieux.


 La robe a fait l'effet escompté : un effet boeuf ! C'est sur que je ne vais pas la porter tous les jours mais j'ai enfin une robe habillée dans mon dressing (chose qui me manquait cruellement !)


14 commentaires:

  1. Tes photos sont superbes ! La robe, je la trouve Verry Class ♥

    mais quel dommage de ne pas obtenir ce qu'on souhaite avec un si beau tissu ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le commentaire, c'est vrai que les patrons burda sont toujours pleins de surprises...

      Supprimer
  2. Elle est très belle, bravo ! Je l'avais aussi repérée mais j'avais peur de la question du décolleté... Enfin je trouve que tu as vraiment eu les bonnes idées ! (le jour où je me lance je te les pique ^^)
    En tout cas, elle te va vraiment très bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as bien fait d'avoir peur pour le décoletté, mais les solutions sont assez simples à mettre en place !

      Supprimer
  3. Belle réa et tes modif sont pile poil !

    RépondreSupprimer
  4. je la trouve très jolie cette robe, bravo

    RépondreSupprimer
  5. J'aime beaucoup tout en légéretée et simplicité elle est ravisante cette petite robe.

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour,
    Ta robe est sublime !!!
    J'ai moi aussi fait cette robe, mais dans un tissu moins noble.
    J'ai constaté la profondeur du décolleté mais le hic, et c'est cela qui m'a fait mettre la robe de coté en attendant la modification ultime : la profondeur les bonnets (j'ai une poitrine de D limite E). Je vais donc modifié les bretelles de manière à "creuser" pour permettre à mes seins de rentrer dedans ! Pour le décolleté, je pense mettre un petit haut (débardeur) en dessous, le tissu le permettant.
    Dès que cela sera fait, je mettrai mon modèle sur Burda addicts.
    MC 12

    RépondreSupprimer

Merci de me laisser une trace de votre passage sur votre blog !
Blogger ne me permet pas de vous répondre grâce à votre adresse mail, je réponds donc à la suite des commentaires.

A bientôt
Lirbis