jeudi 31 mai 2012

176

Pfou, pas mal de temps sans poster. La malédiction de la pédale de surjeteuse a frappée ! Bon, je m'explique, après moults tergiversations avec madame ma Mère, moults recherches de son côté et moults retournements de cartons du mien, nous nous sommes rendus à l'évidence : la pédale est portée disparue pour de bon.
Nos deux pistes envisagées à savoir l'une le chat et l'autre mes littles-frangins-assez-grands-pour-être-ado n'ont menées nul part. J'ai du me rabattre chez le vendeur de ma surjet' pour en commander une nouvelle. La Belgique c'est loin et la pédale prend son temps pour arriver.

Comme je suis une grande fille, je ne fais pas que coudre dans ma vie trépidante, je tricote aussi ! Et j'ai commencé mon gilet presque parfait quand il faisait bien froid et qu'on se croyait en sibérie. Rome ne s'est pas construite en un jour et mon gilet non plus, résultat il est fini quand on crève de chaud. Donc je suis dans les temps, parfaitement !


Alors ce projet ce n'est pas de la rigolade ! Du gilet bien long, de la torsade, de l'anglais (traduit mais faut pas le dire !) de la laine commandée chez Laine et tricot, des grosses aiguilles, des manches en magic loop et raglan... Bref du vrai tricot de professionel ^^
Au hasard de mes ballades ravelryesques je suis tombée amoureuse d'Aidez, bon premier blocage et pas des moindres il est en anglais et pour l'instant je ne suis pas très bilingue. Après quelques recherches, j'ai trouvé un blog KAL, avec traduction d'Alexandra, ce qui est vraiment super sympa de sa part ! Deuxième blocage, pour un tel projet il faut autre chose que de la laine de chez Phildar mon ami, je pars à la recherche de la laine idéale et je me décide après 3 ou 4 soirées d'hésitations pour la laine 220 Heathers de Cascade Yearns en coloris Camel doré. Troisième blocage, il n'y en a pas, en avant le tricot !


Grâce à la traduction, tout s'est déroulé sans problème. J'ai failli tricoter le dos et les devants ensemble, pour m'éviter des coutures mais je n'avais pas envie de me casser la tête avec des rangs trop longs et 4 torsades différentes à gérer. Mes seuls bidouillages, si je puis dire, ont été pour le col, où j'ai rabattu les deux devants ensemble au lieu de les rabattre séparement et faire une couture moche et pour les manches que j'ai tricotée en magic loop.
Les torsades sinon c'est cool ! C'est ce qui permet d'avoir un gilet top moumoutte et de ne pas s'ennuyer pendant sa réalisation, En plus, les torsades proposées changent de l'habituelle tresse déjà trop vue. Vous avez vu la torsade du dos ??? Je bave presque devant, je surkiffe les grosses torsades qui prennent plein de place et qui ont l'air compliqué (l'intérieur de certains losanges est en point de riz et le reste en jersey envers) mais qui sont très simples à faire.
Quand à la laine, cela se sent qu'elle est 100% laine ! Elle gratouille légérement, à voir si après les lavages elle ne s'adoucit pas. Par contre, la couleur est très jolie, j'en suis ravie et elle se tricote facilement, sans dédoublement de fil ou autre, et le tricot est régulier et ça c'est cool !


Le gros voire énorme défaut de ce modèle se situe au niveau des manches, j'avais bien lu qu'elles étaient un peu trop serrées, d'où le magic loop pour m'éviter la couture et gagner un peu en largeur et 2 ou 3 mailles supplémentaires dès le début. Mais cela n'a pas suffit, pour vous dire il me parait très difficile de mettre un haut à manche longue avec ce gilet, dommage pour cet hiver... Il faut rajouter facilement 5 à 6 mailles au niveau des côtes et encore 5 à 6 pour le jersey et ne pas hésiter à faire pas pas mal d'augmentations tout au long de la manche jusqu'aux emmanchures car elles sont aussi très étroites. D'ailleurs cela se voit sur certaines photos, les mailles sont très tirées au niveau de mon épaule.


A part ça, j'ai envie qu'il fasse un peu plus froid mais pas trop pour pouvoir porter le gilet sans risquer le coup de chaud et l'insolation. Et je vais tenter d'éviter le tricot blues grâce à de la belle laine et un autre projet en préparation (bientôt sur mes aiguilles !) à moins que je ne lui préfère du lin ou du coton vu les chaleurs actuelles ^^


13 commentaires:

  1. il est trop beau ton gilet, tellement de détails. par contre tu me donnes chaud à le porter en ce moment!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai eu chaud pendant la séance ! Mais heureusement il a plu ce we ^^

      Supprimer
  2. ahh trop beau je veux m'en faire un mais je n' ai pas encore trouver la laine, ton modèle est très réussi, en plus j’apprends qu'il y a une traduction en français, c'est cool. Encore bravo il est super

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a de la laine assez sympa sur Laine et tricot. Si tu veux on peut faire une commande groupée pour réduire les frais de port.

      Supprimer
  3. Il est très très beau! Moi aussi j'adore les torsade. Dommage pour le problème de manches...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Et pour les manches, je vais tenter de résoudre cela avec un blocage bien costaud.

      Supprimer
  4. Sublime!!! merci de me faire découvrir un si joli modèle! hop dans mes favoris sur Ravelry!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien ^^ Il faut faire profiter les autres des jolis tricots !

      Supprimer
  5. Il est trop trop beau ton gilet!

    RépondreSupprimer
  6. Ton gilet Aidez est très beau, j'aime bcp sa couleur. Petite question technique, je vois que tu as rajouté des mailles pour les manches, mais après le raglan, il t'en reste plus que 4 je suppose ? Tu n'as pas eu de pbme pour le raccord avec les devants et le dos ?

    RépondreSupprimer
  7. En fait je n'ai pas rajouté de mailles. J'ai suivi scrupuleusement le patron et le résultat est trop serré.

    RépondreSupprimer
  8. Il est juste géant ce gilet! j'adore!
    Est ce qu'il serait possible d'avoir la traduction car je n'arrive pas à joindre alexandra...

    Merci d'avance ^^ :)

    RépondreSupprimer

Merci de me laisser une trace de votre passage sur votre blog !
Blogger ne me permet pas de vous répondre grâce à votre adresse mail, je réponds donc à la suite des commentaires.

A bientôt
Lirbis