samedi 29 janvier 2011

51

Depuis quelques temps, je fais "le tour de l'horloge". Malgré la trouvaille de mes problèmes de fatigue et la prise de médicaments (qui a entrainé moult effets secondaires, dont un très bizarre : la fatigue (oui oui c'est marqué sur la boite...)), je n'arrivais toujours pas à dormir 8h par jour, bon j'avais réussi à descendre à 10-12h (au lieu de mes anciens 12-14h).
Mais le plus gros problème restait dans un beau décalage de phase, je m'endormais entre 6h et 7h du matin pour me réveiller vers 17h. Quand on a un boulot (certes hyper cool) cela ne le fait pas de ne pas aller travailler.
Avec mes employeurs-parents (et oui boulot cool, mais les parents toujours sur le dos ^^), on a décidé de prendre le problème à bras le corps et de tenter THE truc de la dernière chance : le tour de l'horloge... Le principe est simple, je me couche une heure plus tard chaque jour et me lève donc une heure plus tard. Le but étant d'arriver à nouveau à un horaire convenable (23h pour moi).

Cela fait deux semaines que je fais ça, et outre une vie sociale totalement nulle je me suis sentie vraiment décalée. Au début, je me levai quand les gens se couchaient et me couchais quand ils se levaient. Puis ma journée s'est décalée, quand je devais me coucher à 12h ou 14h cela fait une impression assez étrange !

Mais, heureusement pour ma santé mentale, j'ai presque fini mon tour, hier couché à 22h et lever à 6h du matin. Et là, quand le réveil a sonné, j'ai cru entendre sonner des trompettes et des hautbois. J'ai cru entendre une standing ovation car je ne suis pas fatiguée. Est ce le fait d'avoir dormi dans des "heures normales" ?? Est-ce le fait de ne pas avoir pris de cacheton hier soir ??

J'en sais rien, et je m'en fiche car cela fait du bien d'être RE-PO-SEE.

1 commentaire:

Merci de me laisser une trace de votre passage sur votre blog !
Blogger ne me permet pas de vous répondre grâce à votre adresse mail, je réponds donc à la suite des commentaires.

A bientôt
Lirbis